Joyeuses Fêtes de Hanoukka : Les enfants dans nos « Moadonit ».

Joyeuses Fêtes de Hanoukka : Les enfants dans nos « Moadonit ».

hanoukkabaptism-of-the-air-2251128__340

Joyeuses fêtes de Hanoukka.

Les enfants et les volontaires.préparent Hanoukka.
Une pièce de théâtre est au programme ainsi que des chants.
La Discount Banque comme tous les ans viendra offrir des cadeaux aux enfants.
L’association Lev Tov  leur offrira des chaussures neuves et des colis remplis de belles surprises.
Ainsi c’est une fête joyeuse qui se prépare autour des enfants et des volontaires…

Dimanche 3 septembre  retour des enfants et des volontaires dans nos » Moadonit « .
Les volontaires se sont mobilisés pour accueillir  les  enfants autour d’un joli buffet rempli de confiserie.
Cette année un généreux donateur qui a souhaité  garder l’anonymat a choisi d’offrir un cartable neuf et de qualité à chacun des enfants des  » Moadonit  Imave ».
Sur Hartsit les enfants nous ont accueillis avec des chants  et des textes pour nous souhaiter la bienvenue.
Sur Beit Lavron  volontaires, enfants et enseignants se sont assis autour de la table pour se présenter.
Des histoires et des parcours émouvants se sont transmis.
Pour finir  les enfants ont entonné plusieurs chants israéliens autour d’une belle table remplie de confiseries
Chaque enfant a été appelé pour recevoir son cartable. Ils étaient heureux.
Nous sommes tous repartis   joyeux et satisfait par ce bel échange entre enfants et  volontaires d’Imave.

Dimanche 18 juin : Réunion de synthèse

Cette semaine nous avons ensemble fait un  bilan enfant par enfant avec les parents, l’assistant social de la famille, l’assistante sociale responsable du projet sur le quartier,  l’enseignante qui les suit toute l’année et Martine responsable pédagogique pour Imave. Tous les parents sans exception ont exprimé leur volonté de poursuivre ce travail commun. Ensemble main dans la main parents et partenaires des »Moadonit Imave ». Une belle progression  liée à la confiance des parents dans notre volonté à les aider de manière efficace. Bien sûr une aide financière est importante mais seule elle ne permet pas de résoudre les problèmes réels des familles. Être entouré et conseillé par des professionnels de l’éducation permet d’obtenir de très bons résultats.
Tous les enfants également ont exprimé leur satisfaction d’être parmi nous et ont demandé à rester  l’an prochain.

Tous les enseignants ont été contactés et nous savons d’ores et déjà par ce suivi qu’ils ont tous nettement  progressés tout au long de l’année.
Certains à la demande de leur enseignant sont intervenus régulièrement   dans leur classe  afin de faire  un compte rendu du travail  et des activités éducatives organisées dans nos « Moadonit ».
Ils parlent un hébreu bien souvent supérieur à celui d’un enfant de leur âge. Ils lisent tous très bien.

Cette année ils écrivent un livre. Denise volontaire les aident à une expression plus étoffée et Rahel la Madricha va  à partir de leur écrit, leur apprendre l’analyse et l’utilisation de termes plus précis…
Chacun également fera l’illustration de son texte.
Un joli projet pédagogique qui prend forme…

Armand volontaire comme tous les ans. proposera aux enfant une journée  » Kef « .
Pizza, bombons, boissons les attendent autour de la piscine  de la Costa Del Sol.

Mercredi nous avons fêté  plusieurs anniversaires. Sylvie selon l’usage a fait un excellent gâteau , Ruth depuis plusieurs années leur offre des cadeaux magnifiques pour cet évènement. La table était remplie de sucreries, boisson offert par les volontaires présents.

Jeudi 29 juin 2017 la fête de fin d’année.


Nous avons décidé d’inviter les parents à la Kabbalat Shabbat pour finir l’année.
Chants en hébreu, en anglais et en français sont au programme avec une pièce de théâtre.
La salle commence à être décorée pour cette évènement…
Tous les enfants et les volontaires attendent ce moment avec impatience.
les enfants recevront un cadeau offert par Betty.


A partir du 2 juillet les enfants seront  en « kaïtana  » centre de loisirs financé par les services sociaux.

Tous les enfants seront pris. C’est en général une dépense importante plus de 1600 Nis pour les deux périodes par enfant.

Pour un salaire moyen en Israël d’environ  4000 Nis, les familles ne pourraient pas financer seules cette prestation.

Cette année ils auront deux kaïtana une en juillet et l’autre en août.
Pendant trois semaines nous leur proposerons également un stage de renforcement des matières principales de manière à leur permettre une reprise en septembre dans les meilleures conditions.
Cours de Mathématiques et d’hébreu sont au programme.

Rendre le sourire à un enfant, penser qu’il est possible d’améliorer son avenir  renforcent   notre volonté à  rester sur  cette belle route…

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *